Recevoir notre Newsletter?

Pour obtenir directement dans votre boite email nos dernières publications, nos DIY et Free ainsi qu'exclusivités ... rentrez votre email ci-dessous!

Valider!

Soyez rassurés, nous ne cédons ni ne revendons vos coordonnées ! Le site est bloqué? relancez le en l'actualisant dans votre navigateur.

 » Irak : Les djihadistes détruisent le tombeau de Jonas et persécutent les chrétiens
Catégories du blog :
Rechercher :
Tous nos profils sociaux :
Suivez moi sur Twitter
Partagez notre site :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Email this to someonePin on Pinterest
Présentation :
Bienvenue sur le blog de "Raffinement Français"®™© - "Raffinement Francophone"©™®. Merci de votre visite !

Plusieurs centaines de millions de visiteurs de + de 150 pays différents depuis l'ouverture : Merci !
Website Sécurisé :
Sécurité du site Web Pour un confort et une sécurité renforcée le website R-F est certifié par SiteLock et CloudFlare leaders mondiaux de la sécurité des websites. Sécurité du site Web

Irak : Les djihadistes détruisent le tombeau de Jonas et persécutent les chrétiens

Partager : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Email this to someonePin on Pinterest

Les autorités irakiennes ont annoncé que des militants de l’Etat Islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont détruit la tombe du prophète Jonas, haut lieu de pèlerinage, notamment musulman, jeudi 24 juillet à Mossoul.
Selon les habitants, les terroristes auraient d’abord empêché les fidèles d’accéder à la mosquée avant de la détruire à l’aide d’explosifs.

Après avoir chassé les chrétiens de Mossoul (Irak), les jihadistes de l’Etat islamique détruisent les lieux de culte. C’est à l’explosif que les militants du califat ont détruit, jeudi 24 juillet, une mosquée historique de la ville qui abritait la tombe de Jonas, un prophète reconnu dans chacun des trois grands monothéismes.

« Mossoul vit un moment extrêmement dur », a commenté un officiel de la ville, d’après le journal Al Arabiya (en anglais). Le mausolée de Jonas, bâti sur un site datant du VIIIe siècle avant Jésus-Christ, est considéré comme l’un des plus vieux vestiges historiques de Mossoul. Le même jour, un autre lieu de culte, la mosquée de l’imam Aoun Bin Al-Hassan, a également été détruit. Depuis la prise de Mossoul, le 9 juin dernier, les islamistes avaient déjà détruit plusieurs mosquées chiites.

(Source : France info)

 

Non contents de s’en prendre aux lieux de culte chrétiens, les fanatiques islamistes détruisent aussi à ceux des chiites, soufis et yézidis.

Jeudi 25 juin, les djihadistes qui occupent Mossoul depuis le 10 juin dernier ont détruit  à l’explosif la mosquée érigée en l’honneur de la figure biblique de Jonas, reconnu  dans l’islam comme le  prophète Yunus, faisant valoir que la mosquée était devenue « un lieu d’apostasie ». La mosquée était construite sur un site archéologique datant du VIIIe siècle avant J.C.  sur une colline que la tradition indiquait comme étant l’endroit où le prophète avait été inhumé.

topic

Aujourd’hui ne subsiste plus qu’un tas de pierres. La veille, les militants du groupe extrémiste de l' »Etat islamiste » avaient également détruit la mosquée de l’imam Yahya Abul Qasim, vieille de 1400 ans, selon les informations publiées par le journal Al Arabiya (en anglais), recueillies par Europa Press.

Ces extrémistes détruisent de nombreux lieux de culte aussi bien chrétiens que chiites, soufis, yézidís, ainsi que tout autre groupe opposé à leur interprétation  radicale de l’Islam. Après avoir expulsé les chrétiens de Mossoul, ils ont lancé un ultimatum aussi aux Kurdes qui vivent dans la ville : partir ou s’exposer à être exécutés.

La chute de Mossoul, tombée aux mains des djihadistes, n’est pas seulement une tragédie pour les chrétiens. La “grande civilisation” islamique est en marche. En marche arrière.

(Source : aleteia.org)

chretiens d irakLe Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux, présidé par le cardinal Jean-Louis Tauran,  ne tourne pas autour du pot et mentionne précisément les crimes du Califat en Irak :

– Le massacre de personnes pour le seul motif de leur appartenance religieuse ;
– La  pratique exécrable de la décapitation, de la crucifixion et de la pendaison des cadavres dans les places publiques ;
– Le choix imposé aux chrétiens et aux yézidis entre la conversion à l’islam, le paiement d’un tribut (jizya) ou l’exode ;
L’expulsion forcée de dizaines de milliers de personnes, parmi lesquelles des enfants, des vieillards, des femmes enceintes et des malades ;
L’enlèvement de jeunes filles et de femmes appartenant aux communautés yézidie et chrétienne comme butin de guerre (sabaya) ;
– L’imposition de la pratique barbare de l’infibulation (mutilation des parties génitales féminines) ;
– La destruction des lieux de culte et des mausolées chrétiens et musulmans ;
– L’occupation forcée ou la désacralisation d’églises et de monastères ;
– Le retrait des crucifix et d’autres symboles religieux chrétiens ainsi que ceux d’autres communautés religieuses ;
– La destruction du patrimoine religieux-culturel chrétien d’une valeur inestimable;
– La violence abjecte dans le but de terroriser les personnes pour les obliger à se rendre ou à fuir.

*************************************************************************************

Dans un document audio posté sur son site Salafis de Montréal, l’imam Suleiman al-Hayiti explique en quoi les islamistes appartenant à des organisations telles que la Confrérie des Frères musulmans, le GIA ou l’EIIL sont des «chiens de l’enfer»… http://youtu.be/Olvk4KOzric

Rendez-vous sur Hellocoton !
International Copyright : "Raffinement-Français ©™® / Raffinement-Francophone ©™®". Webmaster : inakka.com Conception : Raffinement Francophone © ; Up
Translate »
Compteur : 1001 021 vues