Recevoir notre Newsletter?

Pour obtenir directement dans votre boite email nos dernières publications, nos DIY et Free ainsi qu'exclusivités ... rentrez votre email ci-dessous!

Valider!

Soyez rassurés, nous ne cédons ni ne revendons vos coordonnées ! Le site est bloqué? relancez le en l'actualisant dans votre navigateur.

 » « La Soupe aux Cailloux » … la sagesse des anciens
Catégories du blog :
Rechercher :
Tous nos profils sociaux :
Suivez moi sur Facebook
Suivez moi sur Twitter
Partagez notre site :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Email this to someonePin on Pinterest
Présentation :
Bienvenue sur le blog de "Raffinement Français"®™© - "Raffinement Francophone"©™®. Merci de votre visite !

Plusieurs centaines de millions de visiteurs de + de 150 pays différents depuis l'ouverture : Merci !
Website Sécurisé :
Sécurité du site Web Pour un confort et une sécurité renforcée le website R-F est certifié par SiteLock et CloudFlare leaders mondiaux de la sécurité des websites. Sécurité du site Web

« La Soupe aux Cailloux » … la sagesse des anciens

Partager : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Email this to someonePin on Pinterest

(La copie totale ou partielle de cet article et de ses éléments graphiques est strictement interdite. Plus d’infos ici : http://blog.raffinementfrancophone.info/copyright-international-copie-interdite-raffinement-francophone-raffinement-francais/ )

++++++

La soupe aux cailloux est une vieille fable populaire, connue dans le monde entier, et porteuse d’un message : en partageant nos ressources  (qu’elles soient matérielles, intellectuelles ou émotionnelles) en collaborant tous ensemble, nous arriverons avec des petits « rien » à un grand tout. C’est une façon de penser qui donne du sens à l’heure ou les individualités priment sur le collectif. Partager et non diviser, voilà tout l’enseignement de cette fable.

IL ETAIT UNE FOIS…

Une période de grande famine règnait à travers le pays. Chaque personne gardait jalousement le peu de denrée qu’elle pouvait trouver. Un jour, dans  un petit village, arriva un soldat, demandant de l’aide pour préparer un repas. On lui dit « il n’y a rien à manger ici, tu ferais mieux de partir ! » le soldat répondit qu’il avait tout ce qu’il lui fallait pour faire une soupe aux cailloux, et qu’il aimerait la partager avec tous les villageois « tout ce dont j’ai besoin, c’est d’un chaudron« … interloqué et curieux, un homme lui apporta un chaudron. Le soldat commença pas y faire chauffer de l’eau et y ajouta quelques cailloux. « Hum, c’est délicieux, dit le soldat, si seulement il pouvait y en avoir pour tout le monde ! et quel dommage que nous n’ayons rien d’autre à mettre dedans…elle serait encore meilleure cette soupe ! » c’est alors qu’une petite fille arriva et lui tendit une carotte, puis, petit à petit, tout le village finit par venir apporter quelque chose à mettre dans la soupe : une pomme de terre, un navet, des épices, des haricots, des choux, des oignons… Le soldat la gouta et dit « Cette soupe est vraiment très réussie, et chacun de nous aura à manger, si seulement… si seulement on y apportait un peu de viande, elle serait digne d’un roi ! » et c’est alors qu’une vieille dame, apporta sa contribution, comme tous les villageois, avec un beau morceau de viande. « La soupe est prête ! » dit le soldat, et tout le village se réuni, ensemble,  pour déguster cette soupe aux cailloux, un repas chaud et inespéré, pour chacun d’eux…

Ce qu’il faut retenir :

  • Partager nos ressources, talents, savoirs et connaissance relève de la volonté de coopérer et de collaborer
  • Si chaque personne partage ses ressources, mêmes les plus infimes, le bénéfice sera pour tous

(source : http://ayeba.fr/2008/12/la-soupe-aux-cailloux-ressources-partage-collaboration/)

smsurhaut

le capitalo individualisme nous mène à notre perte… diviser pour mieux régner, isoler pour mieux faire de nous des proies faciles taillables, saisissables et corvéables à merci!
Retrouvons la sagesse que les anciens nous enseignaient petits à travers des contes et légendes, comme celui ci que ma mère m’avait raconté. Si nous nous entraidons alors plus rien ni personne ne nous arrêtera, ne nous tiendra, ne nous mettra à genoux…même pas la faim, comme nous l’enseigne cette jolie fable de la « soupe aux cailloux » version originelle.

Attention : Aujourd’hui, à cause de petites videos dessins animés sur le web et de livres format papier,  cette fable est dévoyée de son sens originel!
On a remplacé les humains par des animaux afin de faire passer le message « dévoyé » plus facilement, sans réticence grace à l’affectif que fait naitre en nous les animaux.
Le protagoniste a été remplacé par un loup et les « convives » ses proies naturelles… on sous entend donc aux enfants qu’ils doivent laisser rentrer le loup dans la bergerie… le prédateur/capitaliste dans les foyers! Attention donc, rien n’est anodin… car malheureusement le loup, animal noble caricaturé a tord, reste un prédateur dans l’imaginaire collectif et ce notamment à cause du petit chaperon rouge ou fables paysannes sur les loups ou encore films meme contemporains. Meme si le loup dans le petit chaperon rouge ne personnifie rien d’autre que l’adulte humain pédophile et prédateur, l’enfant n’a pas de distanciation et de connaissance du monde pour le savoir.
Sans parler que remplacer des humains par des animaux créée involontairement une distance avec le message à faire passer qui peut etre percu comme une morale pour les animaux… alors que les animaux, eux,  n’ont pas besoin qu’on leur rappelle ses principes qu’ils appliquent deja naturellement.
L’individualisme etant une tare purement humaine, surtout du monde moderne capitaliste.

préférez donc la version originale ci dessus…

soupe-au-caillou

Ma recette perso de la soupe au caillou :

La cuisson dure très longtemps (environ trois heures), à petit feu. Pendant ce temps, le galet est en perpétuel mouvement et agit comme un pilon qui broie les différents ingrédients en répartissant les sucs et en affinant la texture.

Des pommes de terres épluchées, des poireaux, des navets, un chou, des courgettes, des carottes, du céleri, du sel, du poivre, du persil , un bouquet garnis, de l’eau et… un caillou!

Vous pouvez également pour les non végétariens/végétaliens rajouter du lard etc…

Une fois dans l’assiette découpez des morceaux de pain de campagne à faire tremper; vous pouvez y ajouter également des lamelles de tomme de savoie par exemple  🙂

Invitez vos amis, racontez leur la fable et régalez vous! Vous pouvez également amenez chacun un des éléments de la soupe et la faire tous ensemble 🙂

————————————————

Compteur : 1006 382 vues

smsurhautVOUS AIMEREZ AUSSI

captures-sites-oct-2016-inakka Cliquez ici : http://inakka.com

smsurbas

Rendez-vous sur Hellocoton !
International Copyright : "Raffinement-Français ©™® / Raffinement-Francophone ©™®". Webmaster : inakka.com Conception : Raffinement Francophone © ; Up
Translate »
Compteur : 1006 382 vues