Recevoir notre Newsletter?

Pour obtenir directement dans votre boite email nos dernières publications, nos DIY et Free ainsi qu'exclusivités ... rentrez votre email ci-dessous!

Valider!

Soyez rassurés, nous ne cédons ni ne revendons vos coordonnées ! Le site est bloqué? relancez le en l'actualisant dans votre navigateur.

 » Madame Bovary
Catégories du blog :
Rechercher :
Tous nos profils sociaux :
Suivez moi sur Facebook
Suivez moi sur Twitter
Partagez notre site :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Email this to someonePin on Pinterest
Présentation :
Bienvenue sur le blog de "Raffinement Français"®™© - "Raffinement Francophone"©™®. Merci de votre visite !

Plusieurs centaines de millions de visiteurs de + de 150 pays différents depuis l'ouverture : Merci !
Website Sécurisé :
Sécurité du site Web Pour un confort et une sécurité renforcée le website R-F est certifié par SiteLock et CloudFlare leaders mondiaux de la sécurité des websites. Sécurité du site Web

Madame Bovary

Partager : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Email this to someonePin on Pinterest

Madame Bovary est un roman de Gustave Flaubert paru en 1857 dont le titre original est Madame Bovary, mœurs de province.

Flaubert commence le roman en 1851 et y travaille pendant cinq ans, jusqu’en 1856.

À partir d’octobre, le texte est publié dans la Revue de Paris sous la forme de feuilleton jusqu’au 15 décembre suivant.

En février 1857, le gérant de la revue, Léon Laurent-Pichat, l’imprimeur et Gustave Flaubert sont jugés pour « outrage à la morale publique et religieuse et aux bonnes mœurs ».

Défendu par l’avocat Antoine Jules Sénard, malgré le réquisitoire du procureur Ernest Pinard, Gustave Flaubert est blâmé pour « le réalisme vulgaire et souvent choquant de la peinture des caractères » mais est acquitté.

Le roman connaîtra un important succès en librairie.

Honoré de Balzac avait déjà abordé le même sujet dans La Femme de trente ans en 1831 sous forme de nouvelle-roman qui parut en 1842 dans l’édition Furne de la Comédie humaine, sans toutefois faire scandale.

C’est en sa mémoire que Flaubert a sous-titré l’œuvre mœurs de province, faisant référence à la nomenclature de la Comédie humaine.

Au début, Flaubert ne voulait pas qu’on illustre son roman avec un portrait de femme pour laisser libre cours à l’imagination du lecteur.

Résumé :

Emma Rouault est la fille du riche fermier M. Rouault. Elle est élevée dans un couvent. Elle rêve d’une vie mondaine comme les princesses des romans à l’eau de rose dans lesquelles elle se réfugie pour rompre l’ennui. Elle devient l’épouse de Charles Bovary, qui malgré de laborieuses études de médecine est un simple officier de santé qui pratique son métier de manière illégale sans le savoir. Emma est déçue de cette vie monotone.

Une invitation au bal du marquis d’Andervilliers lui redonne la joie de vivre. Lorsqu’Emma attend un enfant, son mari décide de quitter la ville de Tostes et s’installer à Yonville-l’Abbaye. Emma fait la connaissance des personnalités locales : le pharmacien progressiste et athée M. Homais ; le curé Bournisien ; Léon Dupuis, clerc du notaire M. Guillaumin ; le noble libertin Rodolphe Boulanger.

Emma est déçue par la naissance de la petite Berthe, puisqu’elle aurait préféré mettre au monde un garçon. Elle s’enlise dans l’ennui, et perd tout espoir d’une vie meilleure. Elle n’éprouve plus aucun amour pour Charles, qui pourtant ne lui veut que du bien. Elle ne parvient pas non plus à apprécier sa fille, qu’elle trouve laide et qu’elle confie à Madame Rollet. Elle laisse libre cours à ses dépenses luxueuses chez son marchand d’étoffes, M. Lheureux. Elle repousse les avances de Rodolphe, et de Léon puis elle finit par céder. Ses amants sont vite lassés du sentimentalisme exacerbé de la jeune femme qui rêve de voyages et de vie trépidante.

Emma accumule une dette envers M. Lheureux, qui exige d’être remboursé. Les amants d’Emma ont refusé de lui prêter de l’argent. Emma se suicide par désespoir. Charles de son côté, meurt d’un chagrin.

Les films couleurs dans diverses langues :

Playlist disponible également à cette adresse : http://www.youtube.com/playlist?list=PLg3j4JXFagVPzL4IHVrCM11wBprBK_svN

 

L’audiobook pour nos amis anglais :

 

Le livre Audio en langue Française :

> Télécharger le Tome 1 de ce livre audio (archive Zip, 137Mo)

> Télécharger le Tome 2 de ce livre audio (archive Zip, 319Mo)

> Télécharger le Tome 3 de ce livre audio (archive Zip, 244Mo)


La suite : http://www.audiocite.net/livres-audio-gratuits-romans/gustave-flaubert-madame-bovary.html

Le Manuscrit Original :

Extrait du Manuscrit Original ( La suite est disponible ici : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Manuscript_de_Madame_Bovary_def_part1.djvu )

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
International Copyright : "Raffinement-Français ©™® / Raffinement-Francophone ©™®". Webmaster : inakka.com Conception : Raffinement Francophone © ; Up
Translate »
Compteur : 100387 vues