Recevoir notre Newsletter?

Pour obtenir directement dans votre boite email nos dernières publications, nos DIY et Free ainsi qu'exclusivités ... rentrez votre email ci-dessous!

Valider!

Soyez rassurés, nous ne cédons ni ne revendons vos coordonnées ! Le site est bloqué? relancez le en l'actualisant dans votre navigateur.

 » Merci Numide…
Catégories du blog :
Rechercher :
Tous nos profils sociaux :
Suivez moi sur Facebook
Suivez moi sur Twitter
Partagez notre site :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Email this to someonePin on Pinterest
Présentation :
Bienvenue sur le blog de "Raffinement Français"®™© - "Raffinement Francophone"©™®. Merci de votre visite !

Plusieurs centaines de millions de visiteurs de + de 150 pays différents depuis l'ouverture : Merci !
Website Sécurisé :
Sécurité du site Web Pour un confort et une sécurité renforcée le website R-F est certifié par SiteLock et CloudFlare leaders mondiaux de la sécurité des websites. Sécurité du site Web

Merci Numide…

Partager : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Email this to someonePin on Pinterest

1/ La Numidie (202 av. J.-C. – 46 av. J.-C.) est d’abord un ancien royaume berbère qui se trouvait dans le Nord de l’actuelle Algérie et débordant jusqu’à l’extrémité ouest de l’actuelle Tunisie et l’est de l’actuel Maroc jusqu’au Moulouya.

agriculteurnumide L’agriculture en Numidie

La Numidie romaine est située sur la bordure nord de l’Algérie et l’ouest de la Tunisie moderne, bordée par la province romaine de Maurétanie (de nos jours l’Algérie et le Maroc) à l’ouest, la province romaine d’Afrique (l’est-Tunisien et la Tripolitaine moderne) à l’est, la mer Méditerranée vers le nord, et le désert du Sahara vers le sud.

Ses habitants étaient les Numides.

La Numidie avait pour capitale Cirta (l’actuelle Constantine, où fut découvert le tombeau de Massinissa).

Le roi berbère Massinissa, fondateur du royaume de Numidie (vers 201 av. J.-C.) Le roi berbère Massinissa, fondateur du royaume de Numidie (vers 201 av. J.-C.)

La Numidie a eu plusieurs rois, les plus célèbres étant :  Gaia, Massinissa, Micipsa, Jugurtha, Juba Ier, Juba II et Ptolémée.

Berbères sédentaires ou semi-nomades, les Numides étaient répartis en différentes tribus. Les tribus de la partie orientale de la Numidie portaient le nom de Massyles (de Mis Ilès, Ilès étant l’arrière-grand-père de Massinissa) et celles de la partie occidentale celui de Massaesyles.

 

2/ Le jardin des Hespérides, situé à l’extrême occident, était un jardin d’immortalité, un jardin réservé aux Dieux. Des sources d’ambroisie y coulaient et un arbre fabuleux y donnait des pommes d’or. Lors des noces de Zeus et d’Héra, Gaia (la Terre) en offrit à l’épouse, car ces fruits étaient gages d’immortalité et de fécondité.

Les-pommes-d-or-du-jardin-des-Hesperides_

Ainsi, pour empêcher les mortels de venir dérober les pommes d’or, le jardin était farouchement gardé par Ladon, un dragon à cent têtes, et par les Hespérides, filles d’Atlas et de Pléioné. 

Habituellement, ces nymphes étaient au nombre de trois, mais, suivant les légendes on en compte quatre et parfois même sept (Hespéria, Æglé, Érythie, Aréthuse, Hespéraréthousa…). Elles passaient pour s’amuser en chantant et pour être de fort belles jeunes femmes.Héraclès après avoir réalisé ses dix Travaux, s’en vit refuser deux par Eurystée. Le héros dut alors en accomplir deux de plus. L’une de ces épreuves était de ramener à Eurystée les pommes d’or du jardin des Hespérides.

HesperidenAprès de nombreuses aventures, Héraclès trouva enfin le jardin. Une version raconte qu’il tua le dragon et cueillit lui-même les fruits, mais traditionnellement la légende fait intervenir le titan Atlas, qui soutenait toute la voûte céleste sur ses épaules. Héraclès réussit à le convaincre de le remplacer avec l’aide d’Athéna, pendant qu’il irait lui chercher les fruits.Atlas, étant le père des Hespérides, n’eut aucun mal à cueillir les pommes d’or, mais trop heureux de se voir débarrassé de sa lourde tâche, il revint dire à Héraclès qu’il les ramènerait lui-même à Eurystée, voulant laisser le héros porter à sa place le ciel.

Héraclès fit alors mine d’accepter (que faire d’autre ?) et demanda à Atlas de le soulager quelques instant pour qu’il puisse se positionner de meilleure manière et placer un coussin sur ses épaules. Mais, à peine Atlas eut-il repris son fardeau qu’Héraclès s’enfuit avec les pommes d’or. Il put alors les livrer à Eurystée et achever ainsi le onzième de ses travaux.Par la suite, Athéna, à qui ces fruits étaient consacrés les fit rapporter aux Hespérides. (source : http://pierre.niclas.free.fr/)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
International Copyright : "Raffinement-Français ©™® / Raffinement-Francophone ©™®". Webmaster : inakka.com Conception : Raffinement Francophone © ; Up
Translate »
Compteur : 100319 vues