Recevoir notre Newsletter?

Pour obtenir directement dans votre boite email nos dernières publications, nos DIY et Free ainsi qu'exclusivités ... rentrez votre email ci-dessous!

Valider!

Soyez rassurés, nous ne cédons ni ne revendons vos coordonnées ! Le site est bloqué? relancez le en l'actualisant dans votre navigateur.

 » Peau d’âne
Catégories du blog :
Rechercher :
Tous nos profils sociaux :
Suivez moi sur Twitter
Partagez notre site :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Email this to someonePin on Pinterest
Présentation :
Bienvenue sur le blog de "Raffinement Français"®™© - "Raffinement Francophone"©™®. Merci de votre visite !

Plusieurs centaines de millions de visiteurs de + de 150 pays différents depuis l'ouverture : Merci !
Website Sécurisé :
Sécurité du site Web Pour un confort et une sécurité renforcée le website R-F est certifié par SiteLock et CloudFlare leaders mondiaux de la sécurité des websites. Sécurité du site Web

Peau d’âne

Partager : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Email this to someonePin on Pinterest

(Contenu de l’article : Film en version française sous-titré espagnol, le conte, recette du cake d’amour, l’histoire+ l’analyse, les costumes, l’affiche …)

Téléchargez gratuitement «Peau d’âne» en Cliquant Ici 

Peau d’âne est un conte populaire, dont la version la plus célèbre est celle de Charles Perrault, parue en 1694, puis rattachée aux Contes de ma mère l’Oye en 1697.
Selon la nouvelle classification des contes de Ruth B. Bottigheimer, il s’agirait du premier conte de fées français écrit.

Amour, Amour,

L´amour se porte autour du cou,
Le cœur est fou
Quatre bras serrés qui s´enchaînent
L´âme sereine
Comme un foulard de blanche laine
L´amour s´enroule et puis se noue
Amour, Amour, m´a rendu fou

L´amour fait souvent grand tapage au plus bel âge
Il crie, il déchire et il ment pauvre serment
Il fait souffrir tous les amants qui n´ont pas su tourner la page
Amour, Amour, n´est pas bien sage

Quand il a vécu trop longtemps le cœur content
L´amour à la moindre anicroche s´effiloche
Au clou du souvenir s´accroche
L´amour se meurt avec le temps
Amour, Amour, je t´aime tant
Amour, Amour, je t´aime tant

Recette du Cake d’Amour

Préparez votre, préparez votre pâte
Dans une jatte, dans une jatte plate
Et sans plus de discours
Allumez votre, allumez votre four
Prenez de la, prenez de la farine
Versez dans la, versez dans la terrine
Quatre mains bien pesées
Autour d’un puits creux, autour d’un puits creusé
Choisissez quatre, choisissez quatre oeufs frais
Qu’ils soient du ma, qu’ils soient du matin faits
Car à plus de vingt jours
Un poussin sort, un poussin sort toujours
Un bol entier, un bol entier de lait
Bien crémeux s’il, bien crémeux s’il vous plaît
De sucre parsemez
Et vous amalga, et vous amalgamez
Une main de, une main de beurre fin
Un souffle de, un souffle de levain
Une larme de miel
Et un soupçon de, et un soupçon de sel
Il est temps à, il est temps à présent
Tandis que vous, tandis que vous brassez
De glisser un présent
Pour votre fian, pour votre fiancé
Un souhait d’a, un souhait d’amour s’impose
Tandis que la, que la pâte repose
Lissez le plat de beurre
Et laissez cuire, et laissez cuire une heure…

Playlist du film ci-dessous :
[youlist pid= »PLg3j4JXFagVO64NZ49FZfq181C0LwPKN6″]
http://www.youtube.com/playlist?list=PLg3j4JXFagVO64NZ49FZfq181C0LwPKN6

 

Histoire :

Mourante, une reine se fait promettre par le roi de ne prendre pour nouvelle épouse qu’une femme plus belle qu’elle. Mais la seule personne capable de rivaliser avec sa beauté n’est autre que sa propre fille, et le roi la demande en mariage. Pour échapper à cette union incestueuse et sur les conseils de sa marraine, la princesse demande à son père, pour sa dot, des robes irréalisables, mais il parvient toujours à les lui offrir. Elle lui demande alors de sacrifier son âne qui produit des écus d’or et le roi s’exécute. La princesse s’enfuit alors du château, revêtue de la peau de l’âne. Elle emporte avec elle sa toilette et ses plus belles robes. Le prince d’un autre royaume, où s’est installée Peau d’âne comme servante, la voit sans la reconnaître alors qu’elle était en tenue de princesse. Il demande alors que Peau d’âne lui fasse un gâteau. En faisant la galette, elle laisse tomber sa bague dans la pâte. Le prince demande immédiatement que toutes les femmes et demoiselles du pays viennent essayer la bague. Aucune ne peut passer la bague. Enfin on fait venir Peau d’âne. Son doigt entre dans la bague et le prince peut alors l’épouser. Quant au roi, il se marie avec sa marraine la fée.

Le Message : 

L’Inceste et ce que la psychanalyse appellera plus tard le «complexe d’Électre» sont les thèmes centraux du récit.

Le roi se résout à épouser sa fille. Prétextant la promesse qu’il a faite à sa femme défunte, il choisit d’épouser la princesse sans l’ombre d’un sentiment de culpabilité devant ce que toutes les civilisations humaines considèrent comme le tabou des tabous : l’inceste.

Il reçoit en cela le soutien d’un druide, sorte de conseiller qui agit plus par ambition que par sagesse.

La fée marraine de l’enfant va dissiper tout malentendu en apprenant à la princesse à ne plus confondre les amours : on aime ses parents mais on ne les épouse pas !

La salissure ressentie par l’enfant est ici matérialisée par la peau d’âne, vêtement répugnant qu’elle choisit de porter et qui lui vaut son surnom – on ne connaît pas à cet égard son véritable prénom. Par la suite, elle devient souillon et s’engage dans une ferme.

Dans certaines versions du conte, l’âne dont la princesse porte la peau était un âne magique qui déféquait des pièces d’or et faisait la richesse du roi. L’ultime demande de la princesse envers le roi, pour sa dot, est la peau de cet âne, ce qui se trouve être un sacrifice difficile pour le monarque, qu’il accomplit quand même.


Comme dans La Belle au bois dormant, il sera long et tortueux le chemin qui mènera le prince jusqu’à la princesse et sa délivrance. Comme dans Cendrillon, l’identité de la princesse sera révélée par une séance d’essayage : celle d’une bague, convenant au doigt le plus fin (celle d’une pantoufle au pied le plus fin dans Cendrillon), signe de jeunesse, de beauté et de pureté.

La séance finale permettra au prince d’éliminer toute relation impropre : femmes nobles mais non aimées du prince ou femmes de condition inférieure (mésalliance) sont éliminées en raison de leur doigt trop gros.

Une autre interprétation ferait dériver le conte de Peau d’âne d’un mythe préhistorique semblable à celui de la femme-cygne, où l’animal central serait un mammifère quadrupède3 et que l’on pourrait mettre en rapport de transformation structural avec le motif mythique de la ménagère mystérieuse.

Rendez-vous sur Hellocoton !
International Copyright : "Raffinement-Français ©™® / Raffinement-Francophone ©™®". Webmaster : inakka.com Conception : Raffinement Francophone © ; Up
Translate »
Compteur : 100726 vues